account_circle
Register
menu
person
Premium Avatar
Пријави се
Register
Masamichi Imamura
6
6
0
0
0
Yeon Su Jeong
3
3
0
0
0
Latest flashs flash
Paolini / Krejcikova, l’état des lieux et les pronos/paris TT Ce samedi, Barbara Krejcikova et Jasmine Paolini ont rendez-vous sur le Center Court afin de se disputer le sacre dans ce Wimbledon 2024. Place donc à la preview de cette finale dame. [b]- État des lieux -[/b] C’est tout sauf la finale à laquelle on s’attendait. Une fois n’est pas coutume, mais le circuit féminin nous a encore réservé une sacrée surprise. Ainsi, c’est une Paolini en état de grâce depuis Roland-Garros mais sans référence sur la surface et une Krejcikova sacrée à Roland-Garros en 2021 mais en panne de résultats cette année qui vont croiser le fer. D’un côté, la Tchèque revient un peu de nulle part. Depuis son quart de finale en Australie, l’actuelle 32e mondiale n’avait plus vraiment réussi de performance significative, ne remportant que 3 matchs entre Melbourne et Londres. Pourtant, elle a réussi un Wimbledon absolument dingue. Sans impressionner par sa sérénité, Krejcikova est tout doucement montée en puissance. Passant énormément de temps sur le court lors de ses premiers matchs, son niveau n’a fait que s’améliorer. Lancée comme un boulet de canon, elle a ensuite enchaîné des succès majuscules contre Collins (7-5, 6-3), Ostapenko (6-4, 7-6) et surtout Rybakina pour rallier la finale (3-6, 6-3, 6-4). Déchaînée, elle n’est plus qu’à un match d’un deuxième titre en Grand Chelem assez inespéré. En face, Jasmine Paolini n’est pas moins impressionnante. Déjà assez prodigieuse à Roland-Garros (seulement battue par Swiatek en finale), l’Italienne fait mentir tous les observateurs sur gazon. Alors qu’elle n’avait pas gagné le moindre match sur la surface en 2023 (circuit principal, hors qualifications), elle compte déjà 8 victoires sur herbe cette année (en 9 matchs). Brillante et forte de ses atouts habituels, à savoir une couverture de terrain et une qualité de contre de très haut niveau, Paolini s’est frayé avec beaucoup d’efficacité un chemin jusqu’en finale de ce Majeur londonien. D’une très grande constance mentale, elle a parfois souffert, mais s’en est toujours sortie. Que cela soit en huitièmes de finale où elle n’a rien lâché jusqu’à ce que Keys se blesse en fin de match (6-3, 6-7, 5-5 ab.) ou encore en demi-finale où elle a su écarter 2 balles de match face à Vekic (2-6, 6-4, 7-6), l’actuelle 7e mondiale a la tête dure. Portée par une énergie rafraîchissante, la joueuse de 28 ans réussit tout ce qu’elle entreprend en ce moment et espère bien en profiter pour s’imposer à Wimbledon ce samedi. [b]- Le prono de TT -[/b] Dégager une favorite claire de cette confrontation semble presque impossible. On pourrait même dire que ce sont deux outsiders qui vont s’affronter samedi. Malgré tout, il convient de se faire un avis sur la rencontre. On ne va pas vous mentir, même dans la rédaction de TT, on n’est pas tous tombés d’accord. Pour certains, Paolini va le faire. Elle va le faire parce qu’elle a un mental de championne. Elle va le faire parce que sa couverture de terrain lui permet de faire dérayer n’importe quelle joueuse. Elle va le faire parce que c’est peut-être celle qui a le capital confiance le plus élevé du circuit cette saison. Le faire parce que forte de son jeu tout en variations et en contre de fond de court, elle est capable de piéger une adversaire pas toujours chirurgicale dans les moments importants. Le faire parce qu’elle semble portée par un supplément d’âme qui lui permet de tout rafler cette saison, même lorsqu’elle semble moins forte. D’autres pensent que Krejcikova va s’imposer. S’imposer parce qu’elle a un jeu beaucoup plus complet pour le gazon. Variant entre les frappes à plat ou chopées, solide au service comme au filet, elle a peut-être plus d'options tactiques que son adversaire. S’imposer, car elle a montré qu'elle résiste bien aux jeux super agressifs comme aux gros rallyes de fond de court (Rybakina). Là où Paolini aura plus de mal avec un jeu très offensif vers le filet. Vous l’aurez compris, la partie s’annonce serrée et les avis se valent. Cela dit, dans le cadre de notre partenariat avec [url=https://track.vbet.fr/63eb8e20dc200100017fdee6]Vbet.fr[/url], le pari le plus réaliste sur ce match nous semble être de miser sur un match en 3 sets (1,95). De plus, si certains de nos avis vous ont plus convaincus, la victoire de Paolini est côtée à 3,79 et celle de Krejcikova à 3,27 (dans le cas d’une victoire en 3 manches). N’hésitez pas également à nous donner vos avis pour alimenter le débat, car, comme vous l’avez compris, on hésite encore chez TT ! [url=https://track.vbet.fr/63eb8e20dc200100017fdee6]Je parie sur ce match[/url] ou [url=https://track.vbet.fr/63eb8e20dc200100017fdee6]J'ouvre un compte Vbet[/url] [b]- Les offres/promos Vbet -[/b] Pour rappel, si vous n'avez pas encore de compte Vbet.fr, vous pouvez le créer et effectuer un premier pari en toute sérénité. S'il n'est pas gagnant, il vous sera remboursé jusqu'à 100 € en crédits de jeu ([url=https://www.vbet.fr/sport/bonus-de-bienvenue-100-rembourss]voir tous les détails[/url]). De plus, si vous parrainez un ami, vous gagnez 50 € en crédits de jeu et votre ami gagne 25 € ([url=https://www.vbet.fr/sport/parrainage-vbet-75]voir tous les détails[/url]). Les paris sportifs sont loin d’être une science exacte, prenez donc soin de rester raisonnable dans vos mises pour que tout cela reste uniquement un plaisir.
Djokovic : "J’avais 7 ans, les bombes volaient au-dessus de ma tête..." Novak Djokovic s’est qualifié pour sa 10e finale de Wimbledon en battant Lorenzo Musetti ce vendredi (6-4, 7-6, 6-4). Une réalité qui va bien au-delà de ses rêves d’enfant de gagner un jour, une fois, le tournoi. Des rêves qui paraissaient irréalistes voire fous à l’époque pour un enfant qui a grandi dans un pays en guerre et que rien ne semblait pouvoir destiner à devenir le champion qu’il est devenu. Un champion jamais rassasié qui voudra étoffer encore un peu plus son palmarès dimanche ajouter un 8e trophée de Wimbledon à son incroyable collection. Novak Djokovic : "Wimbledon a toujours été mon rêve d’enfance. J’ai déjà raconté cette histoire de nombreuses fois, mais je crois que ça vaut le coup que je la répète. J’étais un garçon de 7 ans, en Serbie, je voyais les bombes voler au-dessus de ma tête, et je rêvais d’être sur le court le plus important du monde. Ici sur le Centre Court de Wimbledon. Je construisais des trophées de Wimbledon avec n’importe quel matériau que je trouvais dans la pièce. Je me regardais dans le miroir et je me disais que je serai champion de Wimbledon un jour. Donc la partie visualisation a été très, très forte (rires). Mais évidemment, ça n’était pas suffisant pour le faire. J’ai eu un soutien formidable à travers les membres de ma famille. Ma femme est avec moi depuis de nombreuses années et maintenant mes enfants... ça a été une aventure incroyable. J’essaye de ne pas prendre ça pour acquis. À chaque fois que je me trouve sur ce court unique, j’essaye vraiment d’en profiter. Mais évidemment, pendant le match, c’est l’heure du business, vous devez essayer de faire votre travail, essayer de surpasser votre adversaire. Bien sûr, je suis très satisfait et heureux d’être une nouvelle fois en finale, mais je ne veux pas m’arrêter ici. J’espère mettre mes mains sur ce trophée dimanche."
Alcaraz hué : "Je n’ai pas dit que l’Espagne allait gagner l’Euro (football)" Carlos Alcaraz ne prend pas des risques que lorsqu’il a une raquette en mains. C’est après sa demi-finale face à Daniil Medvedev que l’Espagnol s’est mis le plus en danger. Lors de l’interview d’après-match, il a osé aborder, devant les spectateurs anglais, le sujet de la finale de l’Euro de football qui opposera l’Espagne à l’Angleterre dimanche. La réaction de la foule ne s’est pas fait attendre puisque des sifflets et des huées sont descendus des tribunes. Dans une bonne ambiance toutefois, mais ça n’a pas empêché Alcaraz de bien repréciser sa pensée avec un grand sourire avant de vite passer à un autre sujet. Carlos Alcaraz : "Dimanche va aussi être une très bonne journée pour le peuple espagnol (sifflets et bouh venant des tribunes). Je n’ai pas dit que l’Espagne allait gagner, j’ai juste dit que ça allait être une journée très amusante (rires). Mais, pour moi, la finale sera un match très difficile. Lorenzo (Musetti) et Djokovic jouent du grand tennis. Je vais regarder leur demi-finale et on verra contre qui je jouerai dimanche."
ranking Top 5 петак 12
Mrock 1 Mrock 12 по.
Didic8983 2 Didic8983 10 по.
Arabi mou 🥎 3 Arabi mou 🥎 10 по.
Jose C 4 Jose C 10 по.
Ant9411 5 Ant9411 10 по.
Play the predictions
449 missing translations
Please help us to translate TennisTemple